Cloud & SAAS

Le Cloud est aujourd’hui sur toutes les langues et utilisé à toutes les sauces. Solutions en mode Cloud, hébergement dans le Cloud, Cloud public, privé … Autant d’éléments qui peuvent créer de la confusion et amènent les utilisateurs à se poser de vraies questions. Continue reading

Le Cloud, dans sa définition initiale, repose sur l’utilisation et l’exploitation de serveurs distants accessibles via internet pour accéder à des données informatiques ou à des applicatifs dédiés. Base Wikipedia

Cloud public ou privé ?

Premier élément central de différenciation entre les offres, la notion de Cloud public et de Cloud privé. Le Cloud Public mise sur la mutualisation des ressources entre plusieurs sociétés ou clients. Solution la plus communément utilisée, elle est souvent associée à un niveau de service standard, identique pour chacune des sociétés. Le business model repose sur une facturation à l’utilisation.

Le Cloud Privé repose sur l’allocation exclusive de ressources à une seule et même société. Dédié et donc entièrement paramétrable, le Cloud Privé est plus couteux à mettre en place mais permet à l’entreprise de définir avec précision les différents éléments inhérents au Cloud ainsi mis en place, depuis le niveau de sécurité en passant la disponibilité jusqu’au niveau de support.

Comment choisir ?

Il n’y a pas à proprement de choix meilleur qu’un autre. Le choix du Cloud pour une entreprise est avant tout stratégique. Une entreprise peut notamment s’appuyer sur le Cloud public pour héberger des données par exemple non sensibles et partir sur le Cloud Privé pour héberger des données sensibles ainsi que des applicatifs pilotant les processus clés de l’entreprise.

Article connexe : ERP en mode SAAS, la réponse idéale pour accélérer le développement des entreprises et équiper les filiales


Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*