Cloud

Le cloud a le vent en poupe. Il existe cependant des différences entre cloud privé, public et hybride, que nous vous présentons au fil de cet article. Continue reading

Quelles sont les différences entre cloud privé, public et hybride ?

Le cloud computing fait partie des nouvelles technologies de l’information et de la communication qui connaissent un essor important à l’heure de la transition digitale. De nombreuses entreprises recourent à cette solution afin de stocker, d’archiver, d’accéder et d’échanger leurs données informatiques. Mais quelles sont les différences entre cloud privé, cloud public et cloud hybride ? Eléments de réponse.

Qu’est-ce que le cloud privé ?

Le cloud privé, aussi appelé « dédié », est un système auquel seuls votre entreprise et ses collaborateurs peuvent accéder. Il est accessible via tous les types de devices, du desktop au mobile, en passant par la tablette. Il est possible de traiter les informations qui s’y trouvent que l’on soit au sein des locaux de la société ou bien à domicile.

Il s’agit du modèle le plus répandu, en d’autres termes une structure exclusive composée de serveurs privés au sein desquels sont stockées vos datas. Votre entreprise gère elle-même ces serveurs, ou bien en confie la charge à un prestataire privé. Que l’hébergement soit effectué de manière interne ou appartienne à un datacenter, c’est le format qui se rapproche le plus d’une infrastructure locale.

Son coût est fixe, mais dépend d’une multitude de paramètres tels que la capacité de stockage, la puissance ou encore les impératifs de maintenance. Le point fort de ce système est bien sûr sa capacité à vous offrir le plein contrôle sur vos données.

Cette solution présente l’avantage de pouvoir s’adapter complètement à la structure de votre entreprise et à vos besoins en termes de data. Par ailleurs, si au cours de son utilisation, vous êtes amené à intensifier le transfert des données, vous ne devez pas payer davantage. En revanche, ce dispositif s’avère coûteux à déployer et montre des faiblesses en termes de réactivité.

Quelles sont les différences avec le modèle public ?

Aussi appelé « mutualisé », le cloud public correspond à une multitude de serveurs accessibles par un nombre défini d’utilisateurs. Les données qui s’y trouvent ne sont bien sûr pas accessibles à n’importe qui, et les utilisateurs paient en fonction de l’usage qu’ils font de ces datas. En d’autres termes, plus le stockage est sollicité, plus les données sont téléchargées et utilisées sur ces serveurs, plus le montant est élevé.

Ce type de système présente l’avantage de ne pas limiter le volume de données, raison pour laquelle nombreuses sont les sociétés à opter pour cette solution. Les entreprises qui proposent ce type de solution disposent quant à elles de structures imposantes qui s’adaptent toujours aux besoins de la clientèle, contrairement au cloud privé qui nécessite davantage de temps. De plus, puisque vous bénéficiez d’une infrastructure déjà opérationnelle, vous économisez sur les coûts de mise en œuvre.

Relativement rapide et peu onéreux à mettre en œuvre, ce dispositif est en mesure de répondre rapidement à vos besoins si vous êtes amené à intensifier les transferts de datas. Néanmoins, une utilisation plus intense est aussi plus chère, et il peut s’avérer complexe d’adapter ce système à la structure de votre entreprise.

Quid du système hybride ?

Le cloud hybride est une solution mixte, c’est-à-dire avoir recours à plusieurs clouds distincts, certains étant privés et d’autres étant publics. Chacun de ces systèmes est indépendant par rapport aux autres, et bénéficie donc de ses propres atouts et de ses propres faiblesses. Les entrepreneurs optent généralement pour ce modèle lorsqu’ils souhaitent faire la portabilité des datas entre les différents serveurs et les différents outils.

Faire le bon choix implique donc de réfléchir à ce qui est le plus pertinent en termes de coût, mais également en matière de possibilités offertes par chaque solution.


Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*